« Entre II mondes, Tome 2: Le Passage » par D. Lygg

Entre II Mondes, tome 2
Résumé :

Alastar, entre la vie et la mort, est retrouvé par Gabriel, Ahawk et Moumbator, ses fidèles compagnons et frères de l’Ordre Sacré. Transportés en sécurité loin du temple, les uns et les autres guetteront un hypothétique réveil dans l’espoir de découvrir la vérité.

De son côté, Moïra continue de mener un semblant de vie normale aux côtés de ses proches et de Tristan à Hidden Hills où seule Nel, sa meilleure amie, manque à l’appel. Heureuse avec le jeune homme, elle se laisse emporter par des sentiments nouveaux et intenses qui les rapprochent encore un peu plus l’un de l’autre, jusqu’à les lier profondément. Seulement, Moïra sait en son for intérieur que sa situation dans le monde des Hommes est précaire. Le besoin de renouer avec ses véritables racines et de rencontrer ses parents biologiques se fait plus fort à chaque instant.
Inconsciente du véritable danger qui la menace, la jeune femme envisage de passer de l’autre côté pour obtenir des réponses.

Tandis que les sirènes de l’autre monde se font de plus en plus pressantes, les Ténèbres grondent en secret. Mais Samain approche à grands pas, ouvrant le passage…

Mon avis :

Dans ce second opus, on retrouve Moïra, Tristan, Nel, Hélène, Simon et Alastar. Pour des raisons personnelles, Moïra a décidé d’aller dans l’autre-monde afin de retrouver Aoden et Breda, ses parents biologiques. Durant ce voyage, on en apprend plus sur le passé d’Hélène et Simon, c’est d’ailleurs un passage que j’ai particulièrement aimé. Les pouvoirs de Moïra continuent d’augmenter en puissance, ce qui la terrifie. On découvre également les craintes d’Alastar.

Dans cette suite, j’en ai appris plus sur les autres personnages importants de l’aventure. Ils m’ont d’ailleurs paru totalement différents du premier tome. J’ai découvert en Tristan un homme fort et courageux, en Alastar un homme terrifié à la pensée de perdre ceux qu’il aime, en Simon un elfe brave et qui n’a peur de rien, en Hélène une princesse Elfique, en Nel une fée amoureuse qui n’a pas froid aux yeux, et en Moïra une demi-fée inquiète pour ses amis qui fait tout pour essayer de les garder en vie. Au fil de ma lecture, le monde fantastique s’est ouvert sous mes yeux. Se sont alors ajoutés différents personnages tels que les Elfes Blancs, les Sirènes, les Nains, les Licornes…
Le livre, comme le précédent, est écrit de deux manières différentes : à la première personne quand c’est Moïra qui « parle » et parfois à la troisième personne, ce qui nous permet d’en savoir plus sur tous les personnages. Une fois habituée à ce mode d’écriture, ça ne m’a pas perturbée. L’écriture est fluide et simple, ce qui permet de lire facilement le roman et pouvoir rapidement imaginer l’histoire dans sa tête.

Cet univers fantastique était si passionnant que je n’ai pas pu m’arrêter jusqu’à la fin. J’ai pu ressentir différentes émotions telles que la joie (oui, oui j’ai même rigolé à plusieurs reprises), la peur, et la tristesse (avec quelques larmes). La dernière page lue, je suis restée avec plein de questions en tête. Le fait que l’histoire se termine juste après un combat ne m’a donné qu’une envie, celle de poursuivre « Entre II mondes » avec le tome 3, qui sortira le 29 Février 2016 aux éditions Hélène Jacob.

Ma Note : * * * * *

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s