« Rien d’autre que la vie » de Claire Casti de Rocco

rien-d-autre-que-la-vie-786970-250-400Résumé :

Anna et Laurent se sont aimés il y a quinze ans.

Apprendre la mort de son premier amour, c’est parfois être contrainte à revivre le passé. C’est peut-être aussi s’aventurer à découvrir des vérités bien cachées.
Quel est le lien entre la lettre bouleversante que Laurent a écrite à Anna avant de mourir, et la rupture d’un amour inébranlable ?
La vie qui danse, rit, hurle, révèle ses joies et ses peines, voilà le fil rouge de ce livre. Un livre tout en émotions où la tentation du bonheur et le doute ne sont jamais très éloignés l’un de l’autre.
Avec en toile de fond, le somptueux décor des falaises normandes, une invitation au voyage entre présent et passé, une ode à l’amitié et à l’amour.

Un hymne à la vie, rien d’autre que la vie.

Mon avis :

Dans un premier temps, on découvre Lise, la sœur de Laurent, ainsi que son mari. Rapidement, on bascule chez Anna et son mari Guillaume. Puis nous voyageons dans le passé afin de découvrir ce qui relie Laurent et Anna.

L’histoire se passe au présent avec des flash-back dans le passé. Dans les différents passages au présent, j’ai découvert plusieurs personnages, et principalement la fille d’Anna. Dans les passages du passé, j’ai revécu leur insouciance, leur premier amour, leur joie de vivre…

Ces différentes analepses m’ont fait repenser à mon passé, à cette bande d’amis avec qui je passais mon temps, avec qui nous ne formions qu’un avant que la vie et ses aléas nous séparent. J’ai apprécié ce roman grâce auquel j’ai pu rire. J’ai trouvé que c’était une très belle histoire remplie de sensibilité, de douceur, de tendresse et d’amour. Je me suis laissée transporter par ce livre, à tel point que je n’ai pas vu les pages défiler. Qui n’a jamais espéré une dernière quête pour clôturer un chapitre de sa vie passée ? Celle-ci est douloureuse mais nécessaire pour enfin connaître la vérité. J’ai découvert l’auteur via ce roman et j’ai trouvé sa plume très poétique, légère, très belle.

En résumé : une romance sur le premier amour, celui qui marque, en bien et en mal ; celui qui nous cause bien des dommages sans forcément savoir pourquoi. Et si l’on découvrait la raison de ces maux 15 ans après les faits ?

Ma note : * * * * *

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s