« Cul-de-sac ! » d’Agnès Boucher

cul-de-sac_1024x1024

Résumé :

Le commissaire Tahar Agnelli vient d’enterrer son père en Corse.
En tant qu’aîné d’une fratrie insulaire devenue orpheline, la joie, l’honneur et l’avantage de gérer au mieux la petite famille lui reviennent de droit.

Après les terribles attentats terroristes qui ont traumatisé Paris et ses habitants, le policier n’a pas le temps de s’ennuyer.
Côté vie privée, sa jeune sœur Sarah songe à prendre le voile et son frère Simon est amoureux transi d’une beurette universitaire, ambitieuse et studieuse. Hélas pour elle, la demoiselle est affublée de deux consanguins belliqueux, l’un trafiquant de drogue et l’autre apprenti djihadiste.
Enfin, s’ajoutent à ce sac de nœuds quelques nantis qui font des leurs. L’un d’eux, chasseur de têtes professionnel, trouve plaisante l’idée de se faire trucider dans le parking d’un des clients du cabinet où il officiait.

Dans une atmosphère lourde et menaçante, Agnelli va devoir mettre de côté ses bonnes vieilles valeurs, renoncer à ses principes et se recentrer sur l’essentiel.
Heureusement pour lui, quelques alliés surprenants, mais non moins fidèles, vont lui apporter leur aide.

Mon Avis :

Ce livre débute sur l’enterrement du Père Agnelli. Pour cet triste événement, le commissaire Tahar Agnelli, sa sœur Sarah et son frère Simon se retrouvent. On suit ensuite l’histoire amoureuse de Simon, la volonté de Sarah de devenir une sœur, l’enquête de Tahar pour l’homicide d’un chasseur de tête, ainsi que l’histoire de Rachid et Mo.

Il s’agit du premier livre de l’auteur que je lis, je viens d’apprendre qu’il y avait deux tomes précédents sur l’histoire et les enquêtes de l’aîné de la fratrie. Je découvre une histoire familiale un peu compliquée. Ce qui m’impressionne le plus est surtout la différence entre Tahar et son frère Simon. C’est un polar intéressant qui nous prend dès le début. Surtout qu’il est d’actualité et semble donc plus réaliste. Cependant je trouve perturbant le fait de commencer la lecture sur un enterrement. Pareil pour le style d’écriture, passer d’un personnage à l’autre, d’une histoire à l’autre, d’un événement à l’autre, même si au final des liens réunissent le tout. J’ai également trouvé qu’il y avait trop de personnages, plus j’avançais dans la lecture, plus j’avais l’impression d’être perdue entre tous ces personnages, principaux et secondaires.

Au final, un avis mitigé sur ce roman. Je vous laisse le découvrir via les éditions Hélène Jacob.

Ma note : * * *

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s