« La débauche » d’Esparbec

la-debauche

Résumé :

Imaginez un jeune homme qu’on éjecte d’un pensionnat religieux parce qu’il s’y comporte fort mal. Ses parents, n’en voulant plus, le confient à son frère aîné âgé de vingt ans de plus que lui, et chez qui il fait connaissance de sa belle-sœur… Laquelle aurait l’âge d’être sa mère. L’âge seulement, parce que sinon la funeste Armande, femme perverse jusqu’à la moelle, n’a vraiment rien de maternel. Ce serait plutôt le genre marâtre… et obsédée sexuelle. 

« Tiens, tiens, se dit cette mégère, en voyant débarquer le novice. Un grand dadais, un puceau attardé ! Ma foi, pourquoi ne pas nous distraire avec lui ? » Vous allez lire le récit de ces « distractions ». Et ne vous attendez surtout pas à rigoler ! 

Ayant écrit une centaine de « romans de gare » et « produit » dans son atelier près d’un millier, Esparbec est remarqué par Jean-Jacques Pauvert qui édite La Pharmacienne dans la collection qu’il dirige à La Musardine. En 1998, un récit autobiographique, Le Pornographe et ses Modèles, attire l’attention de la critique. Quant à La Pharmacienne, il devient en quelques mois un « livre culte ». 

D’autres romans vont suivre, où sa verve « démoniaque » se donne libre cours : La Foire aux cochons, Les Mains baladeuses, Amour et Popotin, Le Goût du péché, Monsieur est servi, La Jument, Le Bâton et la Carotte, Frotti-Frotta, Le Fruit défendu, Les Biscuitières. 

Mon avis :

Gérard, âgé de 17 ans, va vivre chez son frère et sa belle-sœur après s’être fait virer du pensionnat religieux, pour des pratiques très peu religieuse. Armande, sa belle-sœur, est une obsédé sexuelle , elle va lui apprendre les relations sexuelles entre une femme et un homme…. ou plus.

Que dire sur ce roman ? Dans un premier temps il est entraînant, addictif et assez excitant. Il exploite le sexe d’une façon un peu crue, mais ce n’est pas gênant dans la lecture, car il y a tout de même tout une histoire. J’ai suivi avec attention la vie de Gérard auprès de ce couple peu ordinaire. A plusieurs moment j’ai étais surpris et j’ai dû reconsidéré mon avis sur ces personnages. Les dernière phrases m’ont totalement choqué, surprise. Même plusieurs jours après, en écrivant ces mots, je suis toujours surprise.

Un roman,une histoire intéressante et surprenante.

Ma note : * * * *

Où le trouver : ICI

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s