« Je te veux …, Tome 1 : Loin de Moi » de Jordane Cassidy

je-te-veux-tome-1-loin-de-moi-572676-264-432

Résumé :

connard : n m (vulgaire) Insulte désignant quelqu’un qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par bêtise, manque de savoir-vivre ou de scrupules.
Il n’y a que ce mot qui puisse décrire la façon dont Kaya voit Ethan Abberline, PDG de Abberline Cosmetics : un connard. Chaque rencontre se solde par un désastre et une haine réciproque de plus en plus marquée. Ils sont aussi différents que le monde autour duquel ils gravitent. Et pourtant, quand les aléas de la vie les obligent à concilier leurs différends, c’est toutes leurs certitudes et leur manière d’être qu’ils vont être obligés de revoir pour se supporter et finalement s’aimer.
Voici la comédie sentimentale érotique qui va vous prouver que les contraires s’attirent !

Mon avis :

Kaya est dans la galère. Elle se débrouille alors pour travailler en tant que serveuse lors d’une soirée mondaine où tout ce luxe la dégoûte. Alors quand, par accident, elle renverse son plateau de coupes de champagne sur un homme et que ce dernier l’humilie et réclame son licenciement immédiat, elle ne se laisse pas faire. Mais le hasard fait que Kaya et Mr Connard se rencontrent régulièrement et à chaque fois c’est une explosion, mais autant elle que lui apprécient ces moments.

Kaya est une femme au tempérament de feu. Elle ne connaît rien au luxe, c’est même tout le contraire. Elle n’hésite pas à envoyer bouler Mr Connard, sans même connaître l’identité réelle d’Ethan. Ethan est PDG d’une grande entreprise de cosmétique et toutes ces rencontres avec Kaya vont le surprendre. Les deux personnages principaux sont très , mais le hasard les pousse à se rencontrer. Je suis passée de la vie miséreuse de Kaya à la vie luxueuse d’ Ethan, mais dans le fond, tous les deux ont des points communs et cette découverte m’a surprise.  Chaque dialogue entre eux est situationnel. Ils se détestent, mais ne peuvent s’empêcher de se voir, sinon ça leur manque. Certains passages ou faits m’ont rappelé « Fifty Shades », mais les deux histoires sont incomparables. Des passages m’ont choquée, d’autres m’ont surprise, ou encore émue. J’ai passé un moment exquis au cours de ma lecture. L’auteur m’a totalement captivée. Le fait de changer de point de vue m’a plu car cela permet de connaître les pensées des deux protagonistes. Cependant, j’ai trouvé que la distinction entre les deux voix était mal mise en page. Je suis restée sur ma faim… vivement la suite !!!

Une pépite !!!! J’ai dévoré ce premier volume.

Ma note : * * * *

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s