« Passions Défendues » d’Alick

passions-defendues-559065-264-432

Résumé :

Deux histoires d’amour. Deux amoureux maudits. Dans un monde où règnent les tabous et les préjugés. Voici l’histoire de destins tragiques et de passions défendues. D’un côté, Vincent, trentenaire libertin, bourreau des cœurs dont la vie n’a pour but
que son plaisir égoïste. Pour lui, les femmes ne sont que des accessoires. Il prend, il jette, c’est un consommateur. Pourtant, un jour, il va tomber amoureux de la personne la plus improbable qui soit, une adolescente de 16 ans, amie de sa petite sœur. Et c’est tout son univers qui va s’écrouler…
De l’autre, Lorenzo, quadragénaire, marié, père de deux enfants qui, au cours d’un malencontreux hasard, va découvrir son homosexualité.
Découvrez deux tableaux peints à l’encre des larmes et du sang au nom d’une muse nommée Amour.

Mon avis :
Vincent et Lorenzo  se rencontrent par hasard quand l’un percute l’autre dans la rue. Tous deux sont à un moment de leur vie rempli de tristesse. Afin de se soulager mutuellement, ils décident de boire un café et de se confier leurs tourments.

Dans un premier temps, l’histoire se déroule dans le présent. On fait alors connaissance avec Lorenzo, puis avec Vincent. Ensuite on se retrouve dans le passé, au moment où leur vie a basculé légèrement, pour au final nous retrouver de nouveau dans le présent. On comprend ainsi mieux leurs tourments. J’ai ressenti leur tristesse, leur peur, leur inquiétude, leur peine. L’auteur a su me transmettre les sentiments que les personnages éprouvaient, et ce durant la durée du roman.  Le fait de passer d’une histoire à l’autre, d’une romance à l’autre, ne m’a pas dérangée. Bien au contraire, je pense que cela m’a attirée, m’a donné envie de connaître rapidement la suite des deux histoires. Et la fin est juste surprenante et choquante. L’auteur pourrait facilement reprendre l’histoire de Vincent et Lorenzo, de leurs combats respectifs, l’un pour retrouver la fille qu’il aime et l’autre pour que les coupables du meurtre de sa moitié soient emprisonnés.

Pour conclure : un livre, deux histoires, deux romances défendues, à découvrir.

Ma note : * * * * *

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s