« Library Jumper , Tome 2 : La Gardienne des mensonges » de Brenda Drake

library-jumpers,-tome-2---la-gardienne-des-mensonges-868085-264-432.jpg

Résumé :

Quand le Conseil des mages envoie Gia dans une petite ville du Connecticut, elle croit d’abord que vivre sous protection avec sa famille, ses amis – et, en bonus, Arik en personne – ne devrait pas s’avérer trop désagréable. Mais la déception ne tarde pas : non seulement son meilleur ami, Nick, a du mal à contrôler de tout nouveaux pouvoirs plus qu’inquiétants mais, en plus, Gia est contrainte de vivre sous le même toit que Deidre, sa jumelle en apparence, avec qui elle ne s’entend pas du tout… Sans compter qu’Arik semble s’intéresser d’un peu trop près à l’une de leurs jeunes voisines !

Bien décidée à retrouver les Chiavi manquantes – ces clés magiques qui sont leur seul espoir –, la jeune Sentinelle, accompagnée de Nick, visite en secret certaines des plus belles bibliothèques de la planète. Mais le sort s’acharne : elle déclenche au détour d’un couloir sombre un piège qui l’expédie vers une bien mystérieuse destination. Pour retrouver les siens, Gia va être contrainte de faire un sacrifice, un choix terrible qui lui coûtera un être cher.

Il lui suffit de tourner la page pour déclencher la fin du monde ! Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Gardienne des mensonges, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

Mon avis :

Gia se retrouve à vivre avec Pop, Faith et Deidre dans un village du Connecticut. Mais il y a quelques problèmes à cette nouvelle vie, Nick ne maitrise pas la magie, avec Deidre c’est compliqué, sa grand-mère et Afton lui manquent énormément.

Cette suite est prenante dès le début. L’auteur m’a immédiatement transportée dans cet univers. Encore une fois, Gia voit son monde changer. Mais les dangers sont encore là. Les sentinelles et magiciens vont rencontrer deux énormes dangers « Le Rouge » et « Conemar ». Cependant bien d’autres plus petits vont apparaître au fil de la lecture. Le trio d’amour Arik-Gia-Bastien est encore très présent. J’ai trouvé l’évolution des différentes relations très intéressante. Je suis bouleversée par cette fin bien triste et émouvante. Désormais, j’ai hâte de découvrir la suite.

Une suite exaltante.

Ma note : * * * * *

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s