« Le masque du silence, Tome 2 » de Charlène Gros-Piron

Résumé :

Toujours prisonnière de la Malédiction des Esperanza, Hélène est au pied du mur.

Cybèle a enlevé David, et pour le sauver, la dauphine, future reine des enchanteurs, n’aura d’autre choix que d’affronter sa cousine, devenue un monstre de pouvoir, façonnée par la magie.

Lorsque la lutte survient, Hélène se rend compte qu’elle pourrait bien perdre plus que sa vie, qu’on pourrait lui retirer ce qui fait désormais partie d’elle : sa magie. Mais Cybèle est enragée, décidée à la tuer pour obtenir ce qu’elle a toujours désiré.

Mais l’Agneau-Loup changera la donne. Au premier regard, Hélène sait qu’il est celui qu’elle attend.

Sauf qu’il ne veut pas se dévoiler. Pas encore. Qu’a-t-il donc à cacher ? Et si celui qui lui est destiné portait un fardeau plus lourd encore que le sien ?

Qui est-il réellement ? Comment faire lorsque son cœur est partagé entre deux hommes ?

Accompagnée de Fasolasi, Hélène se rendra bien vite compte qu’il est des ennemis bien plus sournois et dangereux que Cybèle, et qu’elle n’est pas la seule concernée : c’est toute la Société des Enchanteurs qui risque de sombrer.

Comme si les choses n’étaient pas déjà assez compliquées.

Mon avis :

Hélène apprend que sa cousine Cybèle a kidnappé David, son frère. Elle part au combat, où elle rencontrera l’Agneau-Loup, l’autre personne qui gouvernera avec elle. Plus tard, elle fera face à plein d’autres soucis.

Cette suite est vraiment lourde en événements et dès le début, nous somme baignés dans l’aventure. Ce second tome est addictif mais je le trouve trop lourd, je pense qu’en faire deux tomes au lieu d’un serait plus intéressant pour les lecteurs. Quand l’identité de l’agneau-loup est révélée, il n’y a pas de surprise. Je suis déçue par cette fin que je trouve trop rapide, sinon l’histoire en elle-même est très bien. Je suis sous le charme de ces personnes, de ce groupe d’amis qui sont très soudés même s’ils se connaissent peu. Puis la présence de Celestino et son ancêtre est assez surprenante. J’aurais été ravie de découvrir les premiers mois des nouveaux roix. La scène qui m’a le plus touchée dans ce livre est entre la princesse Cat et l’érudit.

Un second tome révélateur.

Ma note : * * * *

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s