« Désorientale » de Négar Djavadi (Lu par Lila Tamazit )

desorientale_negar_djavadi_couverture_provisoire_0

Résumé :

Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade.
Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…
Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui.

Mon Avis :

Kimiâ fuit son pays, l’Iran, depuis 10 ans. Jusqu’à ce que son passé la rattrape, en France.

J’ai trouvé cette écoute très intéressante et instructive. Le début est surprenant, ainsi que le déroulement principal de l’histoire. En plus de l’histoire d’une personne, j’ai pris connaissance de l’histoire d’un pays et toute sa culture. Cependant, j’ai trouvé que les sauts dans le temps étaient gênants. Le style est également dérangeant, j’ai dû réécouter certains passages à plusieurs reprises. Malgré une histoire que j’ai trouvé dans l’ensemble plutôt triste, certaines surprises sont glissées pour mon bonheur. Plusieurs éléments sont surprenants. Je reste donc perplexe face à cette écoute.

Une belle écoute.

Ma note : * * *

Où le trouver : ICI

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s