« Je vous sauverais tous » de Émilie Frèche

je-vous-sauverai-tous-871140-264-432

Résumé :

Parce qu’elle est sans aucune nouvelle d’Eléa, sa fille de 17 ans embrigadée par Daesh et partie en Syrie il y a maintenant six mois, Laurence commence à tenir un journal. Écrire l’empêche de céder entièrement à la douleur qui la ronge chaque jour davantage, à la colère de n’avoir rien vu venir, et de n’avoir pas su comprendre que tout allait basculer. De trop nombreuses questions sans réponse la hantent : comment Eléa va-t-elle ? Où vit-elle ? Et avec qui ? Comment Eléa, qui avait la tête sur les épaules et des envies par centaines, a-t-elle pu manquer de discernement au point de renoncer à tout… et surtout à sa liberté ? Laurence interpelle sa fille et lui raconte, jour après jour, sa tristesse et sa participation à des groupes de déradicalisation, sa lutte pour éveiller les consciences, tenter d’empêcher le départ d’autres adolescents… Pour tenter aussi de contrer l’absence de sa fille, ne pas la perdre tout à fait…

À ses mots répondent ceux du journal intime d’Eléa, écrits un an auparavant. On découvre peu à peu comment pour cette jeune fille la frontière qui sépare influence et conviction a été franchie. Comment aux rêves d’avenir, aux premiers émois amoureux, aux amitiés sereines, se sont substitués la manipulation, la soumission, l’extrémisme…

Mon avis :

Le jour des 17 ans de sa fille, Laurence débute un journal intime où elle écrit ses peines, sa peur, ses sentiments, tout ce qu’elle aimerait que sa fille Eléa sache. Cette dernière est partie rejoindre Daesh, elle nous dévoile les éléments qui l’ont poussée à partir à travers son journal. Il y a également le père d’Elea qui nous dévoile la folie qui coule en lui depuis le départ de sa fille. Une famille, trois personnes, trois journaux qui s’emmêlent dans ce roman.

Une histoire sur les personnes se convertissant dans l’extrême islamiste. Le style d’écriture en journal intime des trois membres d’une famille où se mêlent le présent et le passé est très intéressant. Ce roman est basé sur certains faits réels que nous avons tous vécus. L’histoire est touchante, émouvante et addictive. En plus, c’est un récit dans l’air du temps. L’auteure a fait un très bon travail, en plus elle nous informe de plusieurs éléments que je connaissais pas. Je pense que ce titre devrait être lu par les collégiens en tant que prévention. J’ai bien aimé le rôle que prend Laurence auprès de Solenn, le lien qui se tisse entre elles est magnifique. Le chapitre est aussi surprenant qu’émouvant, il m’a totalement surprise. En revanche, je suis déçue par la fin que je trouve incomplète, pas terminée. À mon avis, pour bien faire, il aurait fallu un épilogue.

À découvrir tout simplement.

Ma note : * * * *

#PrincessTiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s